Rechercher

LA VOYANCE : D'où viens t'elle ?

Dernière mise à jour : 27 janv. 2021

De l’Égypte ancienne à la Renaissance, la voyance est présente dans notre quotidien, mais d'où vient-elle vraiment ?


Les cérémonies Egyptiennes

On dit qu'elle fut découverte dans l’Egypte antique, considéré comme une science sacrée, c’était une religion pour un Pharaon de consulter son avenir : cette lecture était réalisée par les prêtres et les prêtresses dans le temple d'Isis, situé sur le delta du Nil, où de nombreuses prophéties y ont été annoncées.

Le début d'un usage culte

Dans la Grèce antique, la voyance est un culte, une bénédiction. Delphes ou même Claros sont tous les deux des sanctuaires réservés à des rites divins. Les dieux y livrent une réponse précise en respectant des protocoles saints. Les réponses ont différentes interprétations et demande un dure apprentissage. C’est vers 440-430 av. J.-C que les pythies ont vu le jour. Ce sont des prophéties réalisées une fois par an, le 7 du mois de Bysios. C'est le début de la démocratisation, elles sont réalisées une fois par moi, et auront lieu le 7, tout le monde y souscrit.

Le pilier du pouvoir Romain

Mis en avant comme étant le pilier du pouvoir dans la Rome antique, les haruspices furent consultés en privé à Rome, ils prétendaient lire l’avenir dans les entrailles des animaux, l’usage de la foudre ou même d’objets divins. Cette forme prédicative était utilisée lors de jugement de crimes, de la conquête de l'Étrurie, et durant toute la durée de l’Empire romain. Le Sénat romain considéré la discipline étrusque et consultait les haruspices avant de prendre une grande décision, car, contrairement aux augures, ils pouvaient répondre à des questions complexes. (exemple dans le discours De la réponse des haruspices de Cicéron où on en décrit longuement l’usage dans De Divinatione autour du 44 avant J.C). Elle fut ensuite sectionné en 2 catégories “voyance et mantique”. La voyance est décrite comme un procédé naturel et intuitif, elle s’oppose à la mantique perçue comme artificielle, inductive et technique. Les voyants de la Rome antique sont généralement d’origine étrusque (les fameux Haruspices) ou chaldéenne (astrologues majoritairement). Une influence égyptienne a bien prédominé l’extension de l’empire. Il faut noter que les vols d'oiseaux servait le plus souvent à lire l’avenir.


A travers les siècles

La voyance traverse les siècles. Nostradamus, ce célèbre visionnaire médecin de Charles , à laissé d'importants messages mystérieux, qui résonnent encore aujourd’hui. Les rois et les visages de cour utilise aussi la voyance, jusqu’à François Mitterrand. Que l’on le veuille ou non, la voyance nous entoure et guide l’histoire de l’homme, qui a toujours voulu comprendre de quoi demain sera fait, cette faculté d'avoir des visions passé, présent et avenir où même de percevoir des informations auditives, olfactives, gustatives ou même tactiles. C’est un don qui se développe chez certaines personnes tout au long de sa vie, avec une sensibilité extrême.

Un nouvel air numérique

C'est avec l'air du numérique, que la voyance connaît un essor inédit dans son histoire, celui de la démocratisation d’internet et de la passion ésotérique. Dans les années 1990, il fallait trouver un voyant dans un cercle restreint ( temps de déplacements où même prix excessif du téléphone). Aujourd’hui, elle fait partie intégrante de notre culture. mais cela ne veut pas dire qu’elle renie ce qui fait sa spécificité, seul le média change. C’est pourquoi vous trouverez assez facilement sur internet l’horoscope quotidien ou mensuel, les séance d’écriture automatique, les arts divinatoires, l’astrologie, les cartes, vous saurez tout de votre avenir, vous pourrez prendre vos décisions sereinement. C’est par la qualité des séances que l'art de la divination perdure à travers le temps.


55 vues0 commentaire